En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: http://www.cnil.fr/vos-obligations/sites-web-cookies-et-autres-traceurs/que-dit-la-loi/

J'accepte
Bibles Segond

La Compagnie des Pasteurs de Genève (aujourd'hui « Église protestante de Genève ») souhaite une traduction francophone plus fidèle des manuscrits originaux hébreux et grecs1. En février 1865, elle commissionne Louis Segond pour cette tâche. Selon la convention signée, la traduction de l'Ancien Testament devra être terminée en six ans. Segond rem...

La Compagnie des Pasteurs de Genève (aujourd'hui « Église protestante de Genève ») souhaite une traduction francophone plus fidèle des manuscrits originaux hébreux et grecs1. En février 1865, elle commissionne Louis Segond pour cette tâche. Selon la convention signée, la traduction de l'Ancien Testament devra être terminée en six ans. Segond remet son manuscrit à la fin de 1871. En 1874, paraît la première édition de sa traduction de l'Ancien Testament, associée à une traduction du Nouveau Testament due à Hugues Oltramare, professeur de Nouveau Testament à la Faculté de Genève. Louis Segond se rend personnellement à Oxford pour s'assurer de la qualité du premier tirage.

Détails

Bibles Segond Il y a 57 produits.

Sous-catégories

  • Segond 21

    La Bible Segond 21 est un projet de la Société biblique de Genève débuté en 1995, dans le souci d'offrir une traduction plus moderne et adaptée au xxie siècle1. La Bible Segond 21 est finalement publiée en 20072. Les travaux des traducteurs ont duré 12 années. Pour l'Ancien Testament, l'éditeur affirme que l'équipe de traduction s'est basée essentiellement sur le Codex de Léningrad et a eu recours marginalement aux autres manuscrits hébreux, y compris ceux de la mer Morte qui n'étaient pas disponibles à l'époque de Louis Segond, dans les cas d'hésitation ou d'incompréhension du texte du Codex de Léningrad3. En ce qui concerne le Nouveau Testament, selon l'éditeur il a été utilisé le Codex Sinaiticus et le Codex Vaticanus, ainsi que les manuscrits dits majoritaires. Source Wikipedia

  • Segond 1910
  • Segond 79
  • La Colombe
par page
Résultats 1 - 34 sur 57.
Résultats 1 - 34 sur 57.